Réduire la taille du texte Normaliser la taille du texte Grossir la taille du texte
Syndicat Mixte d'aménagement, de gestion et d'entretien

 

des berges de la Seine et de l'Oise
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
SMSO
Hôtel du Département
2, place André Mignot
78012 Versailles Cedex

 

 

Tél. 01 39 07 88 03
Fax 01 39 07 88 28
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

La Seine et l'Oise : un milieu vivant

La faune

Les Insectes

Anax empereur (Anax imperator)

http://www.eol.org/pages/131867

E3_33_anax_empereurLibellule pouvant mesurer jusqu’à 8 cm, son envergure peut atteindre 11 cm.
Son thorax est vert, l'abdomen du mâle est bleu orné d'une bande noire, celui de la femelle marron-gris avec des anneaux noirs.
Insectes au vol puissant et direct. Ils se posent souvent en hauteur dans les arbres

Agrion jouvencelles (Coenagrion puella)

http://fr.wikipedia.org/wiki/Fichier:Coenagrion_puella_Paarung1.JPG

E3_33_agrion_jouvencelleDemoiselle pouvant mesurer jusqu’à 3,5 cm de long.
Le mâle a un abdomen bleu clair, avec des marques noires alors que la femelle est d’une couleur verdâtre avec une fine bande noire ininterrompue le long de l'abdomen.
Cet insecte est reconnaissable lors de son accouplement car il forme un cœur.

 

 

Les batraciens

La rainette est le seul amphibien à pouvoir un mode de vie arboricole. Cela s’explique par la présence de pelotes adhésives au bout des doigts.

Rainette arboricole ou rainette verte (Hyla arborea)

http://fr.wikipedia.org/wiki/Fichier:Laubfrosch_Macro.jpg

E3_33_Hyla_ArboreaCet amphibien mesure 5 cm de long, a la peau lisse d’un vert très vif. Son ventre est blanc-gris et possède une bande brune de l’œil jusqu’aux flancs.
Elles ont une activité nocturne. C’est une espèce bruyante par le croassement des mâles. Ces derniers chantent ensemble. Ils sont reconnaissables par leur « waka-waka ». Cependant elles restent par contre des heures au soleil immobiles la journée.
Son régime alimentaire se compose principalement d’insectes. La reproduction a lieu au printemps. Les femelles pondent jusqu’à 1000 œufs en masses flottantes.


Grenouille verte (Rana esculenta)

http://fr.wikipedia.org/wiki/Fichier:Rana_esculenta_on_Nymphaea_edit.JPG

E3_33_Rana_esculentaCette espèce mesure jusqu’à 12 cm, a un corps trapu de couleur vert vif à brun, un museau très arrondi, une pupille horizontale et 2 lignes de glandes bien marqué sur le dos. Le mâle est reconnaissable à ses 2 sacs vocaux externes et son ventre jaune.
Elle se nourrie d’insectes, de petits crustacés de vers et de larve d’autre amphibien. La reproduction a lieu au début du printemps (mars-avril). Les femelles pondent jusqu’à 4000 œufs.
Cet amphibien peut vivre de 6 à 10 ans !

 

 

 Les oiseaux

Les oiseaux appartiennent à l’embranchement des vertébrés. Ils sont dotés de 4 membres : deux pattes pour les postérieurs et deux ailes pour les membres antérieurs. La plupart d’entre eux savent voler.
Les oiseaux sont couverts de plume, ils ont un bec et sont dépourvus de dents. Enfin, ils pondent des œufs.
Liste des oiseaux présents sur les berges de la Seine. La description de l’animal, son habitat, son comportement, son chant et sa nidification sont présentés sous forme de fiche grâce au lien http://www.oiseaux.net/oiseaux/france.html

 

Les espèces invasives

Il y a une différence entre une espèce nuisible et une espèce invasive. Dans le premier cas, il s’agit d’une espèce dont l’activité est considéré comme négative pour l’homme. A l’inverse une espèce invasive engendre une destruction de l’habitat, qui perturbe l’équilibre de l’écosystème et provoque une diminution de la biodiversité

L’écrevisse de Louisiane (Procambarus clarkii)

http://fr.wikipedia.org/wiki/Fichier:Procambarus_clarkii.jpg

E3_34_Procambarus_clarkiiEspèce qui a été introduite par l’homme à des fins commerciales.
Elle créée plusieurs incidents ayant des conséquences néfastes :
•    Dégradation des berges en creusant des galeries pour se protéger pouvant atteindre 2 m de long
•    Espèce qui a un effet disproportionné sur son environnement. Elle modifie la nature des plantes indigènes et des communautés animales présentes notamment en s’attaquant aux invertébrés et macrophytes (petites algues)
•    Elle est porteuse d’un champignon (Aphanomyces astaci) qui décime les écrevisses indigènes comme l'écrevisse à pattes blanches
Pour éradiquer l’animal, il existe des méthodes chimiques mais ayant des répercussions sur l’environnement. La lutte biologique est privilégiée en introduisant des poissons prédateurs comme les anguilles, le brochet.
Il est également interdit de transporter l’animal vivant.

La tortue de Floride (Trachemys scripta elegans)

http://fr.wikipedia.org/wiki/Fichier:Tortue_floride_france.JPG

E3_34_ortue_florideEspèce d’origine du Mississipi importée pour les animaleries. Mais au-delà d’une certaine taille l’animal devient méchant (morsure) et prenant trop de place, les gens les abandonnent dans le milieu naturel.
Cette espèce est omnivore et vorace ce qui entraine la régression de certaines espèces d’escargots. De plus elle menace la cistude d’Europe, une autre tortue aquatique indigène en France notamment en monopolisant les postes pour se chauffer au soleil et bénéficier des UV nécessaires à leur développement.

Aujourd’hui l’animal est interdit à la vente et des centres spécialisés existent pour récupérer les animaux dont on ne souhaite plus garder.

Le ragondin (Myocastor coypus)

http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/d/da/Myocastor_coypus_-_ragondin.jpg

E3_33_Myocastor_coypusEspèce d’origine d’Amérique du Sud introduit pour l’exploitation de sa fourrure.
Il transforme considérablement son habitat en dégradant les berges par les réseaux de galerie et les terriers qu’il constitue. De plus certaines espèces aquatiques sont menacées par le régime alimentaire du ragondin.


Afin d’éradiquer l’animal les méthodes de luttes utilisées sont : le tir au fusil ou à l’arc, le piégeage. L’empoissonnement est aujourd’hui interdit.

 

Les poissons

Morphologie du poisson

E332_morpho_poisson

Clé de détermination

Cette clé a été réalisée par l'ONEMA et le COBAHMA

E332_quel_est_ton_nom

Poissons de Seine

Les poissons sont des animaux vertébrés vivant dans l’eau. Ils sont pourvus de branchies pour respirer, de nageoires pour se déplacer et d’écailles leur servant de peau.
Liste des poissons présents en Seine. La description de l’animal, son habitat et son comportement, sont présentés sous forme de fiche grâce au lien
http://www.arehn.asso.fr/dossiers/poisson/poissons_seine.html

E3_31_ablette

L'ablette - Alburnus alburnus

E3_31_brochet

Le brochet - Esox lucius

E3_31_carpeLa carpe - Cyprinus carpio

E3_31_saumonLe saumon atlantique - Salmo salar

E3_31_anguille
L'anguille - Anguilla auguilla

E3_31_gardon

Le gardon - Rutilus rutilus

E3_31_percheLa perche - Perca fluviatilis

E3_31_truite_de_mer


La truite - Salmo trutta trutta